Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

vous découvrirez sur ce blog de sunfim nos annonces immobilière dans le monde ainsi que nos articles de presse, Sunfim immobilier Monde ce sont des produits pour investisseurs avec de fortes rentabilités et surtout partir vivre à l'Etranger pour les retraités et avoir enfin du pouvoir d'achat que vous n'aurez plus jamais en FRANCE et dans certains pays d'Europe.....

22 Aug

EXPATRIATION EN THAILANDE

Publié par sunfim  - Catégories :  #expatriés, #thailande, #vivre en thailande, #investir en thailande, #la retraite en thailande

EXPATRIATION EN THAILANDE

Vous avez décidé de vous installer en Thaïlande, pays du sourire et du soleil.

Afin de faciliter votre départ et de vous donner toutes les clés nécessaires au bon déroulement de votre arrivée sur place, voici un guide utile pour vous accompagner dans vos choix et vos premiers pas dans le royaume. Vous y trouverez des informations mises à jour et fiables sur la législation thaïlandaise, le système éducatif et les établissements scolaires internationaux, l’économie locale et sa fiscalité, les risques sanitaires et la prise en charge par les hôpitaux, et pour finir, le marché immobilier.

près avoir pris possession de toutes ces « clés » qui vous faciliteront la vie une fois sur place, vous n’aurez plus qu’une envie : arriver au plus vite !

Législation et visas

Séjourner en Thaïlande pour une durée supérieure à 30 jours nécessite l’obtention d’un visa. La législation en matière de visa varie fréquemment, et bien que les informations qui suivent aient été vérifiées, nous vous conseillons de prendre contact directement avec l’agence afin de connaître les dernières mises à jour.

Il existe une grande variété de visas :

Le visa de touriste

valable pour une durée de 60 jours avec possibilité de le prolonger 30 jours de plus sur place, donne le droit de séjourner et de se déplacer librement dans le royaume, sans pour autant avoir l’autorisation d’y travailler.

Le visa étudiant ED

valable de 3 mois à un an, offre la possibilité d’apprendre le thaïlandais (ou l’anglais dans certains établissements). Au terme des trois premiers mois, le candidat est soumis à un court examen dans un Bureau de l’Immigration (Immigration Bureau) pour vérifier les connaissances acquises et prolonger la durée du séjour si le test est passé avec succès. Néanmoins, la loi thaïlandaise interdit aux étudiants de travailler.

Le visa retraite O-A

est quant à lui destiné aux personnes de plus de 50 ans et est valable pour une durée d’un an (renouvelable, sans limite). Le demandeur doit présenter une attestation de l’organisme de retraite, mentionnant son âge et le montant de la retraite. Ce montant doit être supérieur à 65 000 bahts par mois, ou 800 000 bahts par an, ou un justificatif de revenus de 800 000 bahts par an minimum s’il ne possède pas d’attestation de retraite.

Le visa famille O

offre aux conjoints d’expatriés et à leurs enfants la possibilité de rester sur place aussi longtemps que le visa de leur proche le permet. Il est également délivré aux conjoints de ressortissants thaïlandais.

Le visa BUSINESS

est destiné aux personnes voulant investir au pays du Sourire ou souhaitant se rendre en Thaïlande pour un voyage d’affaires sur invitation d’une entreprise locale . Il est accordé pour une durée de trois mois,renouvelable sous certaines conditions

Si vous arrivez sur le sol thaïlandais avec un simple visa touristique, il est alors possible d’obtenir un autre type de visa sur place. Renseignez-vous auprès de nos agents afin de connaître les modalités et pièces à fournir. Il est souvent nécessaire d’effectuer une sortie du territoire pour faire valider un nouveau visa. Quelques jours à Phnom Penh ou Vientiane suffiront, et de nombreuses compagnies offrent des packages incluant transport, hébergement et démarches consulaires à des prix raisonnables. Enfin, si vous désirez obtenir une carte de résident, sachez que le nombre annuel délivré est sévèrement contrôlé par le bureau de l’immigration, et que les conditions d’obtentio

Fiscalité

Sont imposables en Thaïlande toutes les personnes ayant une activité salariée dans le pays, même non-résidentes, ainsi que toute personne ayant transféré ses revenus de l’étranger vers le royaume. Pour l’ouverture d’un compte sur place, selon votre visa et les établissements bancaires, vous aurez besoin de votre passeport, d’un certificat de résidence, de votre permis de travail ou d’une lettre de recommandation d’un garant. Les avantages liés à l’ouverture d’un compte local sont nombreux : pas de frais de retrait ni de taxes, paiements online pour vos achats, règlement de vos factures, etc…

Santé et sécurité

ême si aucun vaccin n’est obligatoire pour les ressortissants européens qui souhaitent

séjourner sur place, il est néanmoins recommandé de se prémunir contre l’encéphalite

japonaise, les hépatites A et B, et la rage. De plus, la mise à jour des vaccins contre la

diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est fortement conseillée. Les traitements antipa-

ludéens ne sont pas nécessaires, sauf si vous effectuez des excursions dans les régions

frontalières avec le Laos, la Birmanie ou le Cambodge.

L’eau du robinet n’est pas potable, préférez toujours les bouteilles d’eau minérale. Evitez

les aliments crus ou peu cuits (viandes, poissons, volailles, œufs).

La Thaïlande est réputée pour ses établissements et soins médicaux. Certains touristes

se rendent au Pays du Sourire uniquement pour cela, ce qui leur vaut le nom de touristes

médicaux. Bangkok compte à elle seule douze hôpitaux publics et privés, ainsi que trois

hôpitaux universitaires.

Si la sécurité est difficile à mesurer; le ressenti des expatriés en Thaïlande est unanime :

La Thaïlande est un pays trés sur, où l’on peut se promener sereinement jour et nuit dans

les rues sans être agressé; ni physiquement, oralement. La Thaïlande est un pays qui

entretient les valeurs de respect (tout particulièrement le respect des ainés), ainsi que la

retenue dans les comportements (les thaïlandais s’énervent trés rarement en public).

Vous ressentirez cette athmosphère de grande sérénité dans votre vie quotidienne, que

ce soit dans les commerces, les transports, etc.

Dans certaines îles ou stations balnéaires, il n’est pas rare de voir les scooters garés avec

les casques posés sur les guidons, sans être attachés. Ce sentiment général de sécurité

explique aue la Thaïlande apparaisse régulière,ent en tête de nombreux classements des

destinations préférées des expatriés.

Hôpitaux et assurances santé

Les hôpitaux privés sont réputés pour proposer des soins de qualité dans un cadre digne des hôtels les plus lux-

ueux. Le personnel, souvent formé à l’étranger, est compétent et dispose d’un matériel à la pointe des dernières

technologies. Les opérations peuvent être réalisées dans des délais rapides, et les médicaments sont remis à

l’hôpital. Le personnel parle généralement anglais et certains hôpitaux ont des traducteurs parlant français. Le

Tourism Assistance Center propose également des traducteurs français. De plus, des cliniques dentaires et der-

matologiques fleurissent dans tous les quartiers, mais il est préférable de se renseigner au préalable sur la répu-

tation des établissements. La médecine traditionnelle est également très présente partout dans le pays.

Les hôpitaux privés sont beaucoup plus onéreux que les établissements publics. Veillez à toujours avoir votre

carte de crédit sur vous.

En Thaïlande, vous ne bénéficierez généralement pas du système de protection sociale français. Deux choix

d’assurance son possible :

- A la Caisse des Français à l’étranger (CFE), qui propose une assurance maladie, vieillesse, invalidité, chômage

et maternité prenant le relais de la CPAM en France. Elle vous permet de rester inscrit à la Sécurité sociale en

France, ce qui facilitera votre retour d’expatriation. Cependant, les remboursements ne sont pas basés sur vos

frais réels mais sur les prix appliqués en France. Or les soins en Thaïlande, et notamment dans les hôpitaux

privés, peuvent-être très onéreux. Il est donc judicieux d’adhérer à une assurance santé ou à une complémen-

taire lorsque vous êtes membre à la CFE.

- A une assurance médicale privée, locale ou internationale, sans avoir besoin de passer par la CFE et vous per-

mettra également d’être couverts lors de vos déplacements à l’étranger.


Le logement en Thaïlande

Tout d’abord et non des moindres, parlons du déménagement. Vous avez la possibilité d’expédier vos objets et mobiliers de France vers la Thaïlande soit par avion, soit bateau. Il est nécessaire de préciser qu’il existe différence de coût non négligeable entre ces deux options, l’avion coûtant près de cinq fois plus cher par mètre cube. Le cours du baht thaïlandais et un marché immobilier bien plus compétitif qu’en France permettent d’intéressantes acquisitions : pour l’équivalent de 10 millions de bahts, soit environ 220 000 euros, des appartements de 100 m2 sont livrés clés en main, avec toutes les commodités que le luxe local permet (piscine, salle de sports, réception et gardiennage 24h/24).

Aucun frais d’agence n’est à prévoir, que ce soit pour le locataire ou pour l’acheteur d’un bien. Avec une rentabilité locative de l’ordre de 6 à 10%, voire même plus dans certaines zones, la Thaïlande reste encore aujourd’hui un pays attractif pour les investisseurs immobiliers.

Avec un prix au mètre carré oscillant entre 1800 et 2500 euros, il est possible d’acquérir un bien de standing dans les villes les plus réputées du pays. Le droit de propriété est protectionniste, tout comme la politique du royaume. C’est pourquoi un achat ne peut être effectué par un étranger, que dans le cas ou le bien se trouve dans un condominium (immeuble d’appartements). Le quota des propriétaires non thailandais ne doit pas excéder 49% de la totalité du parc en question. Il n’est pas possible d’acquérir du terrain, à l’exception des étrangers ayant investi sous accord du Board of Invest ment (BOI) et maintenu un investissement de 40 millions de bahts (1,1 million d’euros) en Thaïlande pendant 5 ans, qui ont la possibilité d’acquérir un terrain dans la limite d’un raï (1600 mètres carrés) en leur nom propre, pour un usage purement résidentiel. Il est facile de trouver un logement en Thaïlande, meublé ou non, et les conditions de location sont très simples. Le bail est en général de un à trois ans (renouvelable). Une caution équivalente à deux ou trois mois de loyer est généralement demandée.

renseignez vous sur notre site immobilier sunfim srl

notre lien thailande :

http://www.sunfim.com/fr/Investir-produits-immobiliers-thailande-144.html

EXPATRIATION EN THAILANDE
EXPATRIATION EN THAILANDE
EXPATRIATION EN THAILANDE
EXPATRIATION EN THAILANDE
EXPATRIATION EN THAILANDE
Commenter cet article

À propos

vous découvrirez sur ce blog de sunfim nos annonces immobilière dans le monde ainsi que nos articles de presse, Sunfim immobilier Monde ce sont des produits pour investisseurs avec de fortes rentabilités et surtout partir vivre à l'Etranger pour les retraités et avoir enfin du pouvoir d'achat que vous n'aurez plus jamais en FRANCE et dans certains pays d'Europe.....